Communication ascendante et descendante : leurs avantages, inconvénients et limites

Publié le : 09 février 202427 mins de lecture

La communication est un pilier fondamental de toute organisation, servant de pont vital entre les membres de l’équipe, les dirigeants et les parties prenantes externes. Au sein de cette toile complexe de transmission d’informations, deux approches majeures émergent : la communication ascendante et la communication descendante. Chacune de ces méthodes apporte ses propres avantages, inconvénients et limites, impactant directement la culture organisationnelle, la productivité et la satisfaction des employés. Dans cet article, nous explorerons en profondeur ces deux facettes de la communication organisationnelle, en examinant comment elles se manifestent, leurs implications et comment les organisations peuvent les utiliser de manière stratégique pour optimiser leur fonctionnement et leur efficacité.

Tout savoir sur la communication ascendante

Communication ascendante : définition

La communication ascendante désigne le flux d’informations, de feedback, et de messages qui remontent au sein d’une organisation, partant des employés de base vers les niveaux hiérarchiques supérieurs. Contrairement à la communication descendante, qui émane généralement des dirigeants ou des responsables pour atteindre les employés, la communication ascendante permet aux membres de l’équipe de faire entendre leur voix, de partager leurs idées, leurs préoccupations et leurs suggestions avec la direction et les décideurs au sein de l’entreprise. Cette forme de communication favorise la participation, l’engagement des employés, et contribue à une culture organisationnelle ouverte et transparente. En permettant aux employés de s’exprimer librement, la communication ascendante peut renforcer le moral, stimuler l’innovation, et aider les dirigeants à prendre des décisions plus éclairées et mieux informées.

Communication ascendante : à quoi ça sert ?

La communication ascendante sert à plusieurs objectifs essentiels au bon fonctionnement d’une organisation :

  • Favoriser l’expression des idées et des préoccupations des employés : La communication ascendante permet aux membres de l’équipe de partager leurs idées, leurs suggestions, et leurs préoccupations avec les niveaux hiérarchiques supérieurs. Cela crée un environnement où les employés se sentent écoutés et valorisés.
  • Promouvoir l’engagement des employés : En offrant aux employés la possibilité de participer activement à la prise de décision et à la résolution de problèmes, la communication ascendante renforce leur engagement envers l’entreprise et ses objectifs.
  • Améliorer la qualité de la prise de décision : Les informations et les feedbacks remontant par le biais de la communication ascendante fournissent aux dirigeants et aux responsables des perspectives précieuses sur les besoins, les défis et les opportunités au sein de l’organisation, ce qui peut conduire à des décisions plus éclairées et pertinentes.
  • Encourager l’innovation et la créativité : En permettant aux employés de partager leurs idées et leurs suggestions, la communication ascendante favorise l’innovation et la créativité au sein de l’entreprise. Les contributions de chacun peuvent conduire à de nouvelles approches, solutions et initiatives.
  • Renforcer la confiance et la transparence : Lorsque les employés se sentent écoutés et impliqués dans le processus décisionnel, cela renforce la confiance et la transparence au sein de l’organisation. Une communication ascendante ouverte et authentique contribue à créer un climat de travail positif et collaboratif.

En résumé, la communication ascendante sert à donner une voix aux employés, à promouvoir leur engagement, à améliorer la prise de décision, à encourager l’innovation, et à renforcer la confiance et la transparence au sein de l’organisation. Elle est un élément essentiel d’une culture organisationnelle saine et dynamique.

Communication ascendante : ses objectifs et enjeux

La communication ascendante revêt une importance capitale dans toute organisation, avec des objectifs et des enjeux spécifiques qui contribuent à son efficacité et à son impact. Voici quelques-uns de ces objectifs et enjeux :

Objectifs :

  • Donner une voix aux employés : L’objectif principal de la communication ascendante est de permettre aux employés de faire entendre leur voix, leurs idées, leurs préoccupations et leurs suggestions au sein de l’organisation. Cela favorise un sentiment d’inclusion et de participation active.
  • Recueillir des feedbacks : La communication ascendante vise à recueillir des feedbacks des employés sur divers aspects de l’entreprise, tels que les processus, les politiques, les projets et les conditions de travail. Ces feedbacks sont essentiels pour identifier les problèmes potentiels et améliorer continuellement les pratiques organisationnelles.
  • Promouvoir l’engagement des employés : En offrant aux employés la possibilité de s’exprimer et de contribuer activement à la vie de l’entreprise, la communication ascendante favorise leur engagement et leur investissement dans la réussite de l’organisation.
  • Améliorer la prise de décision : Les informations et les idées remontant par le biais de la communication ascendante fournissent aux dirigeants des perspectives précieuses pour prendre des décisions éclairées et pertinentes. Cela permet de tenir compte des besoins et des avis de l’ensemble de l’organisation.
  • Favoriser un climat de confiance et de transparence : La communication ascendante contribue à créer un climat de confiance et de transparence en montrant aux employés que leur opinion est valorisée et que leurs contributions sont prises en compte par la direction.

Enjeux :

  • Culture organisationnelle : La mise en place d’une communication ascendante efficace nécessite une culture organisationnelle qui encourage l’ouverture, la confiance et la collaboration. Les entreprises doivent veiller à créer un environnement où les employés se sentent à l’aise pour s’exprimer sans crainte de représailles.
  • Barrières hiérarchiques : Les barrières hiérarchiques peuvent constituer un obstacle à une communication ascendante fluide. Il est important que les dirigeants et les responsables créent des canaux de communication ouverts et accessibles à tous les niveaux de l’organisation pour encourager les échanges.
  • Écoute active : Une écoute active et une réelle considération des feedbacks des employés sont essentielles pour garantir l’efficacité de la communication ascendante. Les dirigeants doivent démontrer leur engagement envers l’écoute et la prise en compte des contributions de leurs employés.
  • Transmission des informations : Il est crucial de mettre en place des processus efficaces pour transmettre les informations remontant par la communication ascendante aux niveaux de décision appropriés et pour prendre des mesures en conséquence. Cela nécessite une communication descendante transparente et réactive.

En résumé, la communication ascendante vise à donner une voix aux employés, à recueillir leurs feedbacks, à promouvoir leur engagement, à améliorer la prise de décision et à renforcer la confiance au sein de l’organisation. Cependant, sa mise en œuvre peut être confrontée à des enjeux tels que la culture organisationnelle, les barrières hiérarchiques, l’écoute active et la transmission des informations.

Communication ascendante : ses avantages, inconvénients, limites

La communication ascendante, bien que bénéfique pour favoriser l’engagement des employés et améliorer la prise de décision, présente également des avantages, des inconvénients et des limites spécifiques qu’il est important de prendre en considération. Voici un aperçu de ces aspects :

Avantages :

  • Engagement des employés : La communication ascendante donne aux employés une voix et les encourage à s’investir davantage dans leur travail et dans la réussite de l’entreprise.
  • Innovation et créativité : En permettant aux employés de partager leurs idées et suggestions, la communication ascendante favorise l’innovation et la créativité au sein de l’organisation.
  • Feedback précieux : Les employés sur le terrain sont souvent les mieux placés pour fournir des feedbacks précieux sur les processus, les produits ou les services, ce qui peut aider à identifier les problèmes et à apporter des améliorations.
  • Amélioration de la prise de décision : Les informations remontant par la communication ascendante permettent aux dirigeants de prendre des décisions plus éclairées, en tenant compte des perspectives et des connaissances de l’ensemble de l’équipe.
  • Renforcement de la confiance : En montrant aux employés que leur opinion est valorisée et prise en compte, la communication ascendante contribue à renforcer la confiance et la transparence au sein de l’organisation.

Inconvénients et limites :

  • Temps et ressources : La mise en place de canaux de communication ascendante efficaces peut nécessiter du temps et des ressources, notamment en termes de formation du personnel et de développement de processus appropriés.
  • Réticence à s’exprimer : Certains employés peuvent hésiter à s’exprimer ou à partager leurs idées par peur de représailles ou de jugement, ce qui peut limiter l’efficacité de la communication ascendante.
  • Filtrage de l’information : Les informations remontant par la communication ascendante peuvent être filtrées ou déformées au fur et à mesure qu’elles progressent dans la hiérarchie, ce qui peut entraîner une perte de pertinence ou d’exactitude.
  • Barrières hiérarchiques : Les barrières hiérarchiques peuvent entraver la libre circulation de l’information et des idées au sein de l’organisation, limitant ainsi l’efficacité de la communication ascendante.
  • Limites de participation : Tous les employés ne peuvent pas participer de manière égale à la communication ascendante en raison de facteurs tels que la langue, la culture organisationnelle ou l’accès aux canaux de communication.

En résumé, bien que la communication ascendante présente de nombreux avantages, notamment en termes d’engagement des employés et d’amélioration de la prise de décision, elle comporte également des inconvénients et des limites qu’il convient de prendre en compte lors de sa mise en œuvre. Une approche équilibrée, combinant communication ascendante et descendante, peut contribuer à maximiser les avantages tout en minimisant les limitations de chaque approche.

Communication ascendante : ses outils et supports

La communication ascendante utilise une variété d’outils et de supports pour permettre aux employés de faire remonter leurs idées, leurs feedbacks et leurs préoccupations au sein de l’organisation. Voici quelques-uns de ces outils et supports :

  • Réunions de groupe : Les réunions de groupe, qu’elles soient formelles (comme les réunions d’équipe) ou informelles (comme les sessions de brainstorming), offrent aux employés l’occasion de partager leurs idées et leurs opinions en présence de leurs collègues et de leurs superviseurs.
  • Boîte à idées : La mise en place d’une boîte à idées physique ou virtuelle permet aux employés de soumettre anonymement leurs suggestions et leurs idées à la direction, offrant ainsi un moyen discret de participer à la communication ascendante.
  • Entretiens individuels : Les entretiens individuels entre les employés et leur supérieur hiérarchique constituent un autre moyen efficace de favoriser la communication ascendante en permettant des échanges directs et confidentiels.
  • Plateformes de collaboration en ligne : Les plateformes de collaboration en ligne, telles que les intranets d’entreprise, les forums de discussion et les réseaux sociaux d’entreprise, offrent un espace virtuel où les employés peuvent partager leurs idées et interagir avec leurs collègues et leurs dirigeants.
  • Sondages et questionnaires : La réalisation de sondages et de questionnaires auprès des employés peut permettre de recueillir rapidement et efficacement leurs feedbacks sur des sujets spécifiques, tels que la satisfaction au travail, les suggestions d’amélioration, ou les besoins de formation.
  • Groupes de travail : La création de groupes de travail ou de comités spécifiques peut permettre aux employés de participer activement à des projets ou des initiatives organisationnelles et de faire remonter leurs idées et leurs suggestions aux décideurs.
  • Réseaux de mentors : La mise en place de réseaux de mentors ou de programmes de mentorat permet aux employés de bénéficier de l’expérience et des conseils de collègues plus expérimentés, tout en offrant un cadre informel pour partager leurs idées.
  • Revues de performance : Les revues de performance régulières offrent une opportunité aux employés de discuter de leurs objectifs, de leurs défis et de leurs besoins de développement avec leur superviseur, favorisant ainsi la communication ascendante.

En utilisant une combinaison de ces outils et supports, les organisations peuvent créer un environnement propice à la communication ascendante, permettant ainsi aux employés de s’exprimer librement et de contribuer activement à l’amélioration continue de l’organisation.

Tout savoir sur la communication descendante

Communication descendante : définition

La communication descendante désigne le flux d’informations, de directives, et de messages qui émanent des niveaux hiérarchiques supérieurs d’une organisation pour atteindre les employés de base ou les membres de l’équipe. Contrairement à la communication ascendante, qui permet aux employés de faire remonter leurs idées et leurs feedbacks vers la direction, la communication descendante est initiée par les dirigeants ou les responsables et vise à transmettre des informations importantes, des objectifs, des politiques, des procédures, et des décisions aux employés. Ce type de communication est essentiel pour assurer la cohérence, la coordination et la clarté au sein de l’organisation, en fournissant aux employés les orientations nécessaires pour accomplir leurs tâches et atteindre les objectifs fixés.

Communication descendante : à quoi ça sert ?

La communication descendante joue un rôle essentiel dans toute organisation et remplit plusieurs fonctions importantes :

  • Transmettre des directives et des informations : La communication descendante permet aux dirigeants et aux responsables de transmettre des directives, des instructions, des objectifs, des politiques, des procédures et d’autres informations essentielles aux employés. Cela garantit que tous les membres de l’équipe disposent des informations nécessaires pour accomplir leurs tâches de manière efficace et en toute conformité avec les attentes de l’organisation.
  • Clarifier les attentes : En communiquant les attentes de manière claire et précise, la communication descendante aide à aligner les objectifs individuels des employés avec les objectifs globaux de l’organisation. Cela contribue à minimiser les malentendus et à assurer une compréhension commune des priorités et des responsabilités de chacun.
  • Motiver et inspirer : La communication descendante peut également servir à motiver et à inspirer les employés en partageant la vision, les valeurs et les objectifs de l’entreprise. En communiquant de manière persuasive et engageante, les dirigeants peuvent stimuler le moral et renforcer le sentiment d’appartenance des employés à l’organisation.
  • Faciliter la prise de décision : En fournissant aux employés les informations pertinentes sur les décisions prises au niveau supérieur, la communication descendante facilite la prise de décision et l’action rapide au sein de l’organisation. Cela permet de minimiser les retards et les erreurs résultant d’un manque d’information ou de directives claires.
  • Renforcer la culture d’entreprise : La communication descendante peut contribuer à renforcer la culture d’entreprise en transmettant et en promouvant les valeurs, les normes et les comportements souhaités par la direction. Cela aide à créer un environnement de travail cohérent et harmonieux, où tous les membres de l’équipe partagent les mêmes convictions et aspirations.

En résumé, la communication descendante sert à transmettre des directives, à clarifier les attentes, à motiver les employés, à faciliter la prise de décision et à renforcer la culture d’entreprise. En fournissant aux employés les informations et les orientations nécessaires, elle contribue à assurer la cohérence, la coordination et la performance globale de l’organisation.

Communication descendante : ses objectifs et enjeux

La communication descendante au sein d’une organisation vise à atteindre plusieurs objectifs fondamentaux, mais elle comporte également des enjeux spécifiques à prendre en compte. Voici une exploration de ces objectifs et enjeux :

Objectifs :

  • Transmettre des directives et des informations : L’un des principaux objectifs de la communication descendante est de transmettre aux employés des directives claires, des politiques, des procédures et d’autres informations pertinentes nécessaires à la réalisation de leurs tâches et à l’atteinte des objectifs organisationnels.
  • Clarifier les attentes : La communication descendante vise à clarifier les attentes envers les employés en leur fournissant des informations sur les objectifs, les priorités et les exigences de l’entreprise. Cela permet d’aligner les efforts individuels avec les objectifs globaux de l’organisation.
  • Motiver et inspirer : La communication descendante peut également servir à motiver et à inspirer les employés en partageant la vision, les valeurs et les objectifs de l’entreprise. Elle peut stimuler l’engagement et renforcer le sentiment d’appartenance des employés à l’organisation.
  • Faciliter la prise de décision : En fournissant aux employés les informations nécessaires sur les décisions prises au niveau supérieur, la communication descendante facilite la prise de décision et l’action rapide au sein de l’organisation. Cela permet d’assurer une réponse efficace aux défis et aux opportunités.
  • Renforcer la culture d’entreprise : La communication descendante peut contribuer à renforcer la culture d’entreprise en transmettant et en promouvant les valeurs, les normes et les comportements souhaités par la direction. Cela aide à créer un environnement de travail cohérent et harmonieux.

Enjeux :

  • Filtrage de l’information : L’un des principaux enjeux de la communication descendante est le risque de filtrage de l’information, où les messages peuvent être déformés ou censurés au fur et à mesure qu’ils descendent dans la hiérarchie organisationnelle.
  • Barrières de communication : Les barrières de communication, telles que les différences de statut, de langue, de culture et de perception, peuvent entraver la compréhension et l’efficacité de la communication descendante.
  • Manque de rétroaction : La communication descendante peut parfois être unilatérale, avec peu d’opportunités pour les employés de fournir des feedbacks ou de poser des questions. Cela peut entraîner un manque d’engagement et de compréhension de la part des employés.
  • Désengagement des employés : Lorsque la communication descendante est perçue comme autoritaire ou directive, elle peut entraîner un désengagement des employés et une baisse de motivation. Il est essentiel de favoriser un climat de confiance et d’ouverture pour minimiser ce risque.

En résumé, la communication descendante vise à transmettre des directives, à clarifier les attentes, à motiver les employés, à faciliter la prise de décision et à renforcer la culture d’entreprise. Cependant, elle peut également être confrontée à des enjeux tels que le filtrage de l’information, les barrières de communication, le manque de rétroaction et le désengagement des employés. Il est important pour les organisations de reconnaître ces enjeux et de les aborder de manière proactive pour garantir une communication descendante efficace et constructive.

Communication descendante : ses avantages, inconvénients, limites

La communication descendante présente des avantages significatifs pour les organisations, mais elle comporte également des inconvénients et des limites qu’il est important de prendre en considération. Voici une analyse de ces aspects :

Avantages :

  • Transmission efficace des informations : La communication descendante permet aux dirigeants et aux gestionnaires de transmettre rapidement et efficacement des directives, des objectifs, des politiques et des procédures à l’ensemble de l’organisation, assurant ainsi une compréhension commune des attentes et des priorités.
  • Alignement des objectifs : En clarifiant les attentes et en communiquant les objectifs organisationnels, la communication descendante aide à aligner les efforts individuels des employés avec les objectifs stratégiques de l’entreprise, favorisant ainsi la cohérence et la coordination des actions.
  • Consistance des messages : La communication descendante garantit la cohérence des messages en veillant à ce que tous les membres de l’organisation reçoivent les mêmes informations et instructions de la part des niveaux supérieurs, ce qui réduit les risques de confusion ou de malentendu.
  • Responsabilisation des employés : En fournissant des directives claires et des informations sur les attentes, la communication descendante aide à responsabiliser les employés en leur donnant les informations nécessaires pour accomplir leurs tâches et atteindre les objectifs fixés.
  • Soutien à la culture d’entreprise : La communication descendante peut contribuer à renforcer la culture d’entreprise en transmettant et en promouvant les valeurs, les normes et les comportements souhaités par la direction, aidant ainsi à créer un environnement de travail cohérent et harmonieux.

Inconvénients et limites :

  • Manque d’interactivité : La communication descendante est souvent unilatérale, avec peu d’opportunités pour les employés de poser des questions, de fournir des feedbacks ou de participer à un dialogue constructif, ce qui peut entraîner un manque d’engagement et de compréhension.Communication descendante : ses avantages, inconvénients, limites
  • Risque de distorsion de l’information : Les messages transmis par la communication descendante peuvent être déformés ou filtrés au fur et à mesure qu’ils descendent dans la hiérarchie organisationnelle, ce qui peut entraîner une perte de pertinence ou de précision.
  • Potentiel de résistance au changement : Lorsque les décisions sont imposées de manière autoritaire par le haut de la hiérarchie, la communication descendante peut entraîner une résistance au changement de la part des employés, qui peuvent se sentir exclus du processus décisionnel.
  • Limitations culturelles et linguistiques : Les barrières culturelles, linguistiques et générationnelles peuvent limiter l’efficacité de la communication descendante en rendant difficile la compréhension des messages par tous les membres de l’organisation.
  • Baisse de motivation et d’engagement : Lorsque la communication descendante est perçue comme autoritaire ou directive, elle peut entraîner un désengagement et une baisse de motivation des employés, qui peuvent se sentir dévalorisés ou ignorés.

En résumé, la communication descendante présente des avantages significatifs en termes de transmission efficace des informations, d’alignement des objectifs et de soutien à la culture d’entreprise. Cependant, elle comporte également des inconvénients et des limites liés à son caractère unilatéral, au risque de distorsion de l’information, à la résistance au changement, aux barrières culturelles et linguistiques, et à la baisse de motivation des employés. Il est important pour les organisations de reconnaître ces aspects et de les aborder de manière proactive pour garantir une communication descendante efficace et constructive.

Communication descendante : ses outils et supports

La communication descendante utilise une variété d’outils et de supports pour transmettre efficacement des directives, des informations et des messages aux employés au sein de l’organisation. Voici quelques-uns de ces outils et supports :

  • Réunions : Les réunions en personne, qu’elles soient individuelles, en petits groupes ou en grands rassemblements, sont des outils efficaces pour communiquer des directives, des mises à jour et des informations importantes aux employés. Elles permettent également d’encourager l’interaction et les questions.
  • E-mails : Les e-mails sont largement utilisés pour diffuser des communications descendantes, notamment pour transmettre des instructions, des rapports, des annonces et d’autres informations pertinentes à l’ensemble du personnel.
  • Intranet d’entreprise : L’intranet d’entreprise est une plateforme en ligne où les dirigeants et les gestionnaires peuvent publier des articles, des documents, des politiques et d’autres ressources pour informer et engager les employés.
  • Bulletins d’information : Les bulletins d’information internes sont des publications périodiques qui peuvent être utilisées pour diffuser des messages importants, des actualités, des annonces et des mises à jour sur les activités de l’entreprise.
  • Manuels et guides : Les manuels, les guides et les documents de référence sont des outils précieux pour transmettre des informations détaillées sur les procédures, les politiques, les normes et les pratiques de l’entreprise.
  • Tableaux d’affichage : Les tableaux d’affichage physiques dans les lieux de travail peuvent être utilisés pour afficher des annonces, des rappels, des directives et d’autres informations importantes de manière visible et accessible à tous les employés.
  • Messages vidéo : Les messages vidéo préenregistrés ou en direct peuvent être utilisés par les dirigeants et les gestionnaires pour transmettre des messages personnels, des mises à jour et des annonces à l’ensemble du personnel, ce qui peut renforcer l’impact et l’engagement.
  • Circulaires : Les circulaires internes sont des documents officiels utilisés pour transmettre des informations spécifiques, telles que des annonces de nouvelles politiques, des événements à venir ou des changements organisationnels.
  • Réunions de groupe : Les réunions régulières de groupes de travail, d’équipes ou de départements sont des occasions précieuses pour communiquer des directives spécifiques, partager des mises à jour et discuter des progrès et des défis.
  • Évaluations de performance : Les évaluations de performance individuelles offrent une opportunité aux managers de communiquer des feedbacks, des objectifs et des attentes spécifiques à chaque employé, favorisant ainsi la clarté et la transparence.

En utilisant une combinaison de ces outils et supports, les organisations peuvent mettre en place une communication descendante efficace et cohérente, assurant ainsi que les employés reçoivent les informations nécessaires pour accomplir leurs tâches et contribuer au succès de l’entreprise.

Communication ascendante et descendante : que choisir alors pour son entreprise ?

Le choix entre la communication ascendante et descendante dépend largement des besoins spécifiques de votre entreprise, de sa culture organisationnelle et de ses objectifs stratégiques. En réalité, la plupart des organisations utilisent une combinaison des deux approches pour garantir une communication efficace et équilibrée. Voici quelques considérations pour vous aider à déterminer quelle approche privilégier :

  • Culture organisationnelle : Évaluez la culture actuelle de votre entreprise. Si votre entreprise valorise l’ouverture, la participation des employés et la prise de décision collective, une communication ascendante plus prononcée peut être appropriée. En revanche, si votre entreprise a une structure plus traditionnelle et hiérarchique, une communication descendante peut être privilégiée.
  • Objectifs de l’organisation : Identifiez les objectifs stratégiques de votre entreprise. Si vous visez à favoriser l’innovation, l’engagement des employés et la collaboration, une communication ascendante peut être bénéfique pour encourager la contribution des employés. Si vous devez transmettre rapidement des directives spécifiques ou garantir la cohérence des messages, une communication descendante peut être plus adaptée.
  • Nature des informations : Considérez le type d’informations que vous devez communiquer. Les informations opérationnelles, les directives claires et les politiques organisationnelles peuvent être mieux transmises par une communication descendante. En revanche, les idées, les feedbacks et les suggestions des employés sont mieux véhiculés par une communication ascendante.
  • Taille et structure de l’entreprise : Tenez compte de la taille et de la structure de votre entreprise. Dans les grandes organisations avec plusieurs niveaux hiérarchiques, une communication descendante peut être nécessaire pour assurer une diffusion efficace des informations. Cependant, dans les petites entreprises ou les startups, une communication ascendante peut être plus facile à mettre en œuvre et à gérer.
  • Canal de communication : Choisissez les canaux de communication les plus appropriés en fonction de vos besoins. Les réunions en personne, les e-mails, les plateformes numériques et les sessions de brainstorming sont autant d’outils qui peuvent être utilisés pour faciliter à la fois la communication ascendante et descendante.

En fin de compte, la clé réside dans l’équilibre et la flexibilité. Les organisations les plus performantes sont souvent celles qui cultivent un environnement où la communication ascendante et descendante sont encouragées et intégrées de manière à répondre aux besoins changeants de l’entreprise. En comprenant les forces et les faiblesses de chaque approche, vous pouvez adapter votre stratégie de communication pour maximiser l’efficacité et favoriser la réussite de votre entreprise.

Plan du site