Qu’est-ce que la communication informelle ?

Publié le : 09 février 202416 mins de lecture

La communication informelle constitue un pilier essentiel dans le tissu social et professionnel de toute organisation. Bien que moins structurée que sa contrepartie formelle, elle joue un rôle crucial dans la transmission des informations, la construction des relations interpersonnelles, et la création d’un sentiment de cohésion au sein des équipes. Dans cet article, nous plongerons au cœur de la communication informelle, explorant sa définition, son fonctionnement, ainsi que son impact sur les dynamiques organisationnelles. De la cafétéria à la salle de pause, des échanges autour de la machine à café aux discussions impromptues dans les couloirs, nous découvrirons comment cette forme de communication omniprésente peut influencer la culture d’une entreprise et façonner ses résultats.

Communication informelle  : définition

La communication informelle fait référence à un échange non structuré d’informations, d’idées et de conversations qui se produit spontanément entre les individus au sein d’une organisation. Contrairement à la communication formelle, qui suit des canaux prédéfinis et des protocoles établis, la communication informelle se déroule souvent de manière spontanée, à travers des interactions quotidiennes et informelles entre collègues, dans des contextes tels que les pauses-café, les déjeuners, les discussions dans les couloirs, ou les échanges lors d’événements sociaux. Cette forme de communication joue un rôle crucial dans la création de liens sociaux, le partage d’informations tacites, et la construction de relations interpersonnelles au sein d’une organisation. Elle est souvent caractérisée par son aspect non officiel, sa flexibilité, et sa capacité à favoriser un sentiment de camaraderie et de collaboration entre les membres de l’équipe.

Quelle différence entre communication informelle et formelle ?

La différence entre la communication formelle et la communication informelle réside principalement dans leur structure, leur nature et leurs objectifs :

  1. Structure :
    • La communication formelle suit des canaux prédéfinis et des protocoles établis par l’organisation. Elle est souvent planifiée, hiérarchisée et réglementée par des normes et des procédures spécifiques.
    • En revanche, la communication informelle se déroule de manière spontanée et non structurée, sans suivre de canaux officiels. Elle émerge souvent de manière naturelle lors d’interactions informelles entre les individus, sans planification préalable.
  2. Nature :
    • La communication formelle est généralement utilisée pour transmettre des informations officielles, telles que des directives, des politiques, des procédures, des rapports et des annonces. Elle vise à assurer la diffusion efficace des informations dans toute l’organisation.
    • La communication informelle, quant à elle, est plus axée sur les échanges sociaux et personnels entre les individus. Elle inclut des conversations informelles, des discussions légères, des échanges d’idées et des partages d’expériences qui ne sont pas nécessairement liés aux activités professionnelles formelles.
  3. Objectifs :
    • Les objectifs de la communication formelle sont souvent liés à la transmission d’informations spécifiques, à l’organisation du travail, à la coordination des activités et à l’application des politiques organisationnelles. Elle vise généralement à assurer la cohérence, la clarté et la conformité dans les échanges d’informations.
    • En revanche, la communication informelle vise souvent à favoriser les relations interpersonnelles, à renforcer la cohésion d’équipe, à partager des connaissances tacites, à résoudre des problèmes informels et à construire un sentiment de communauté au sein de l’organisation.

En résumé, la communication formelle est structurée, officielle et axée sur la transmission d’informations spécifiques dans le cadre des activités professionnelles, tandis que la communication informelle est spontanée, non structurée et centrée sur les échanges sociaux et personnels entre les individus. Bien que les deux formes de communication soient importantes dans une organisation, elles servent des objectifs différents et complémentaires.

Quels sont les types de communication informelle ?

La communication informelle en entreprise peut prendre plusieurs formes, selon les contextes et les canaux utilisés. Voici quelques types courants de communication informelle :

  • Conversation spontanée : Il s’agit de discussions non planifiées qui se produisent entre les individus au sein de l’organisation, par exemple dans les couloirs, les espaces communs ou lors des pauses-café.
  • Réseaux sociaux informels : Les interactions sur les plateformes de médias sociaux internes à l’entreprise, où les employés peuvent partager des informations, des actualités ou des anecdotes de manière informelle.
  • Réunions informelles : Des rencontres spontanées entre collègues pour discuter de projets, échanger des idées ou résoudre des problèmes sans agenda prédéfini.
  • E-mails et messages instantanés informels : Les échanges d’e-mails ou de messages instantanés entre collègues pour discuter de sujets légers, partager des informations intéressantes ou simplement dire bonjour.Quels sont les types de communication informelle ?
  • Discussion lors d’événements sociaux : Les conversations informelles qui ont lieu lors d’événements sociaux organisés par l’entreprise, tels que les fêtes, les sorties d’équipe ou les activités de renforcement de l’esprit d’équipe.
  • Échanges lors des déplacements professionnels : Les conversations informelles qui se déroulent lors des déplacements professionnels, tels que les trajets en voiture, les voyages en avion ou les visites de clients.
  • Communication par téléphone : Les appels téléphoniques informels entre collègues pour discuter de questions professionnelles ou personnelles qui ne nécessitent pas de communication officielle.
  • Réunions informelles en ligne : Les discussions informelles qui se déroulent via des outils de visioconférence ou de chat en ligne, où les employés peuvent échanger des idées ou des informations de manière spontanée.
  • Communication dans les espaces de travail partagés : Les conversations informelles qui se produisent dans les espaces de travail partagés, tels que les espaces de coworking, les salles de détente ou les zones de collaboration.
  • Interactions lors des pauses : Les échanges informels qui ont lieu lors des pauses déjeuner, des pauses-café ou des moments de détente, où les employés discutent de sujets variés, professionnels ou personnels.

Ces différents types de communication informelle contribuent à renforcer les liens sociaux, à favoriser la collaboration et à améliorer la circulation des informations au sein de l’organisation.

Quels sont des exemples de communication informelle ?

Voici quelques exemples de communication informelle en entreprise :

  • Conversations dans les couloirs : Les échanges informels qui se produisent lorsque les employés se croisent dans les couloirs, les espaces communs ou les zones de pause.
  • Pause-café : Les discussions qui ont lieu lors des pauses-café ou des pauses déjeuner, où les employés se retrouvent pour discuter de sujets variés, professionnels ou personnels.
  • Réunions informelles : Les rencontres spontanées entre collègues pour discuter de projets, échanger des idées ou résoudre des problèmes sans agenda prédéfini.
  • Réseaux sociaux internes : Les interactions sur les plateformes de médias sociaux internes de l’entreprise, où les employés partagent des informations, des actualités ou des anecdotes de manière informelle.
  • Discussions dans les espaces de travail partagés : Les conversations informelles qui se produisent dans les espaces de travail partagés, tels que les espaces de coworking, les salles de détente ou les zones de collaboration.
  • Échanges lors d’événements sociaux : Les conversations informelles qui ont lieu lors d’événements sociaux organisés par l’entreprise, tels que les fêtes, les sorties d’équipe ou les activités de renforcement de l’esprit d’équipe.
  • Messages instantanés et chats en ligne : Les discussions informelles qui se déroulent via des plateformes de messagerie instantanée ou des chats en ligne, où les employés échangent des messages courts sur des sujets variés.
  • Appels téléphoniques personnels : Les conversations téléphoniques informelles entre collègues pour discuter de questions professionnelles ou personnelles qui ne nécessitent pas de communication officielle.
  • E-mails informels : Les échanges d’e-mails informels entre collègues pour discuter de sujets légers, partager des informations intéressantes ou simplement dire bonjour.
  • Discussions lors des déplacements professionnels : Les conversations informelles qui ont lieu lors des déplacements professionnels, tels que les trajets en voiture, les voyages en avion ou les visites de clients.

Ces exemples illustrent la diversité des situations dans lesquelles la communication informelle peut se produire en entreprise, contribuant ainsi à renforcer les liens sociaux, à favoriser la collaboration et à améliorer la circulation des informations au sein de l’organisation.

Quels sont les avantages de la communication informelle en entreprise ?

La communication informelle en entreprise offre plusieurs avantages significatifs, qui contribuent à renforcer la culture organisationnelle et à améliorer les performances globales de l’organisation:

  • Création de liens sociaux : La communication informelle favorise le développement de relations interpersonnelles solides entre les membres de l’équipe. Les échanges informels permettent aux employés de mieux se connaître, de tisser des liens d’amitié et de construire un sentiment de camaraderie au sein de l’organisation.
  • Facilitation de la collaboration : En encourageant les interactions informelles entre les individus, la communication informelle facilite la collaboration et le travail d’équipe. Les employés sont plus susceptibles de partager leurs idées, leurs expériences et leurs compétences lors de conversations informelles, ce qui peut conduire à des solutions innovantes et à une meilleure prise de décision collective.
  • Transmission rapide des informations : La communication informelle permet une diffusion rapide des informations au sein de l’organisation. Les conversations informelles dans les couloirs, les pauses-café ou les déjeuners peuvent servir de canaux efficaces pour transmettre des nouvelles, des mises à jour ou des informations importantes de manière informelle et non officielle.
  • Partage de connaissances tacites : La communication informelle permet le partage de connaissances tacites et de « savoir-faire » qui ne sont pas toujours formalisés dans les manuels ou les procédures. Les employés peuvent apprendre les uns des autres à travers des discussions informelles, des conseils pratiques et des expériences partagées.
  • Résolution rapide des problèmes : Les conversations informelles offrent un cadre propice à la résolution rapide des problèmes. Les employés peuvent discuter ouvertement des défis rencontrés et collaborer pour trouver des solutions efficaces sans avoir à suivre les processus formels, ce qui permet de gagner du temps et d’éviter les retards.
  • Renforcement de la confiance : En favorisant une communication ouverte et transparente, la communication informelle contribue à renforcer la confiance entre les membres de l’équipe et entre les employés et la direction. Les échanges informels permettent aux employés de se sentir écoutés, valorisés et respectés, ce qui renforce leur engagement et leur satisfaction au travail.

En résumé, la communication informelle en entreprise offre de nombreux avantages, notamment la création de liens sociaux, la facilitation de la collaboration, la transmission rapide des informations, le partage de connaissances tacites, la résolution rapide des problèmes et le renforcement de la confiance. En encourageant un environnement où les interactions informelles sont valorisées et encouragées, les organisations peuvent améliorer leur culture d’entreprise et stimuler leur performance globale.

Quels sont les inconvénients de la communication informelle en entreprise ?

Bien que la communication informelle en entreprise présente de nombreux avantages, elle comporte également certains inconvénients qu’il est important de prendre en compte :

  • Risque de distorsion de l’information : Dans les échanges informels, les informations peuvent être déformées, exagérées ou mal interprétées lorsqu’elles sont transmises d’une personne à une autre. Cela peut entraîner la propagation de rumeurs, de fausses informations ou de malentendus au sein de l’organisation.
  • Manque de fiabilité : La communication informelle n’est pas toujours fiable, car elle repose souvent sur des sources non officielles et des opinions personnelles. Les informations importantes peuvent être omises ou déformées, ce qui peut compromettre la prise de décision et la planification stratégique de l’entreprise.
  • Potentiel de division : Si certains employés sont exclus des conversations informelles ou des réseaux sociaux informels, cela peut créer des divisions au sein de l’organisation et renforcer les cliques ou les factions informelles. Cela peut nuire à la cohésion d’équipe et à l’harmonie organisationnelle.
  • Perte de productivité : Trop de temps passé à des discussions informelles peut entraîner une perte de productivité, en particulier si ces interactions ne sont pas directement liées aux objectifs professionnels ou aux tâches à accomplir. Les employés peuvent être distraits ou perturbés dans leur travail si les conversations informelles deviennent excessives.
  • Manque de traçabilité : Contrairement à la communication formelle qui est souvent documentée et traçable, la communication informelle peut ne laisser aucune trace écrite ou enregistrée. Cela peut rendre difficile la vérification ou la clarification des informations échangées, en particulier en cas de conflit ou de litige ultérieur.
  • Violation de la confidentialité : Les discussions informelles peuvent parfois conduire à la divulgation involontaire d’informations confidentielles ou sensibles sur l’entreprise, ses employés ou ses clients. Cela peut compromettre la sécurité des données et la réputation de l’organisation.

En résumé, bien que la communication informelle puisse favoriser la camaraderie, la collaboration et l’échange d’informations, elle comporte également des risques potentiels tels que la distorsion de l’information, le manque de fiabilité, le potentiel de division, la perte de productivité, le manque de traçabilité et la violation de la confidentialité. Il est donc essentiel pour les organisations de trouver un équilibre entre la communication formelle et informelle, et de mettre en place des stratégies pour atténuer les risques associés à la communication informelle.

Comment utiliser efficacement la communication informelle ?

Pour utiliser efficacement la communication informelle en entreprise, voici quelques conseils :

  • Favoriser un environnement propice : Créez un environnement de travail où les interactions informelles sont encouragées et valorisées. Aménagez des espaces de rencontre conviviaux et organisez des événements sociaux pour faciliter les échanges entre les employés.
  • Être présent et accessible : Soyez accessible et disponible pour vos collègues. Prenez le temps de vous engager dans des conversations informelles et de participer aux activités sociales de l’entreprise pour renforcer les liens avec vos collègues.
  • Écouter activement : Prêtez attention aux conversations informelles et montrez de l’intérêt pour les idées, les préoccupations et les expériences de vos collègues. L’écoute active favorise un climat de confiance et encourage les échanges ouverts.
  • Partager des informations pertinentes : Profitez des conversations informelles pour partager des informations pertinentes sur les projets en cours, les objectifs de l’entreprise ou les événements à venir. Cela contribue à maintenir les membres de l’équipe informés et engagés.
  • Établir des relations interpersonnelles : Utilisez la communication informelle pour renforcer les relations interpersonnelles avec vos collègues. Apprenez à les connaître sur un plan personnel et créez des liens qui favorisent la collaboration et la coopération.
  • Susciter l’engagement : Encouragez la participation active des employés aux conversations informelles en posant des questions ouvertes, en sollicitant leur opinion et en les encourageant à partager leurs idées et leurs expériences.
  • Être conscient des limites : Gardez à l’esprit que la communication informelle a ses limites et peut parfois conduire à la propagation de rumeurs ou de fausses informations. Veillez à vérifier les informations importantes et à les confirmer par des canaux officiels si nécessaire.
  • Maintenir un équilibre : Trouvez un équilibre entre la communication informelle et formelle en utilisant les deux formes de manière complémentaire. La communication informelle peut renforcer les relations interpersonnelles et favoriser la collaboration, tandis que la communication formelle est nécessaire pour transmettre des informations officielles et prendre des décisions importantes.

En suivant ces conseils, vous pouvez utiliser efficacement la communication informelle pour renforcer la culture d’entreprise, favoriser la collaboration et améliorer les performances globales de l’organisation.

Plan du site